Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
VITAMINE D ET SANTÉ COGNITIVE: QUE DIT LA SCIENCE? Prenez rendez-vous


Imprimer cette page
Retour aux chroniques

VITAMINE D ET SANTÉ COGNITIVE: QUE DIT LA SCIENCE?

Marlène Bouillon, Ph.D. par Marlène Bouillon, Ph.D., Nutritionniste-Diététiste et docteure en physiologie/endocrinologie

VITAMINE D ET SANTÉ COGNITIVE: QUE DIT LA SCIENCE?

De nombreuses études mettent en évidence une association entre la vitamine D et la santé cognitive.

Le récepteur de la vitamine D (VDR) est présent dans le cerveau, principalement dans le cortex et l'hippocampe, des zones utiles pour divers types de mémoire. 

Dans certaines études, on rapporte que les gens qui vivent avec la maladie d’Alzheimer ont souvent des taux sanguins inférieurs de vitamine D. Toutefois, des études cliniques seront nécessaires afin d’élucider les mécanismes sous-jacents.

De plus, des données suggèrent que la vitamine D pourrait être une variable importante dans l’apparition et/ou l’évolution de certaines maladies psychiatriques telles que la dépression chez les enfants et les adultes, la schizophrénie.

Afin de combler vos besoins en vitamine D, assurez-vous de vous exposer 10-25 minutes les mains et avant-bras au soleil entre mai et septembre, de prendre une supplémentation en plus d'en consommer à partir de meilleures sources alimentaires: poissons dont ceux gras (saumon, thon rouge, hareng, truite, flétan, sardine) et les huîtres. Les œufs entiers, le lait, parfois le yogourt et les boissons végétales enrichies (soya ou amande) en contiennent, mais en quantité une moindre.

 

En résumé, il semble évident que la vitamine D est nécessaire au maintien d’une bonne santé cognitive (mentale) tout au long de la vie. D'ailleurs, des études auraient mis en lumière un lien entre le taux de vitamine D et le développement précoce du cerveau.

Raison de plus de sortir vous exposer au soleil durant les bons mois sous notre latitude, et de l’intégrer quotidiennement au menu, car la carence est un risque pour tous!

undefined

undefined 

 

Références
Anjum I, Jaffery SS, Fayyaz M, Samoo Z, Anjum S. The Role of Vitamin D in Brain Health: A Mini Literature Review. Cureus 2018;10(7):e2960. (en ligne) https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0924933815004757 (consulté le 25 janvier 2021)

Birem MA. Calciferol et cerveau, quelles interactions? European psychiatry 2015; 30(8) supplement:S147. (en ligne) https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0924933815004757 (consulté le 25 janvier 2021)

CAN-ACN. Le récepteur de la vitamine D récepteur est impliqué dans le ralentissement de la progression de la maladie d’Alzheimer. (en ligne)  https://can-acn.org/fr/le-recepteur-de-la-vitamine-d-recepteur-est-implique-dans-le-ralentissement-de-la-progression-de-la-maladie-dalzheimer/  (consulté le 25 janvier 2021)

Extenso. Alzheimer et Parkinson.  La vitamine D protège la santé du cerveau. (en ligne) https://extenso.org/article/la-vitamine-d-protege-la-sante-du-cerveau/  (consulté le 25 janvier 2021)

Le Cerveau à tous les niveaux McGill. Mémoire à court terme et mémoire à long terme. (en ligne) https://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_07/i_07_cr/i_07_cr_tra/i_07_cr_tra.html (consulté le 25 janvier 2021)

Milet P, Landel V, Virard I, Morello M, Féron F. Rôles bénéfiques de la vitamine D sur la neurodégénérescence et les troubles mentaux. 2014. (en ligne) https://www.em-consulte.com/article/943477/roles-benefiques-de-la-vitamine-d-sur-la-neurodege (consulté le 25 janvier 2021)

Trust My Science. Une carence en vitamine D est néfaste pour le cerveau, et voici pourquoi. 2019. (en ligne) https://trustmyscience.com/carence-vitamine-d-nefaste-pour-cerveau/ (consulté le 25 janvier 2021)

Source de l’image : Radio-Canada

Partout au Québec 514-990-7128 418-317-1288
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple