Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

VITAMINE D

VITAMINE D Imprimer cette page

Votre apport en vitamine D est-il suffisant pour passer l’hiver?

L’hiver arrive à grand pas et le temps d’ensoleillement diminue. Les besoins en vitamine D, aussi chaleureusement surnommée la vitamine soleil, sont plus difficiles à combler durant la période hivernale. La prise d’un supplément de vitamine D vous est-elle recommandée?

À quoi la vitamine D sert-elle?

La vitamine D permet de maintenir la santé des os en favorisant l’absorption du calcium et du phosphore. Elle tiendrait également un rôle dans d’autres conditions de santé telles que les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète de type 1 et 2, certaines maladies auto-immunes et infectieuses ainsi que certains cancers.

Où trouve-t-on la vitamine D?

Les sources alimentaires naturelles de vitamine D sont rares. Parmi celles-ci, on note les poissons gras (saumon, maquereau, hareng, truite, …) et les œufs mais encore faut-il en manger suffisamment pour combler nos besoins quotidiens. Au Canada, il est donc obligatoire d’ajouter la vitamine D dans le lait et la margarine. On la retrouve aussi parfoit dans d’autres aliments tels que les boissons de soya et d’amandes, les yogourts, certaines céréales à déjeuner et jus de fruit. Si les aliments étaient notre unique source de vitamine D, il faudrait consommer 6 verres de lait de 250 ml, 23 œufs avec le jaune, 225 g de saumon de l’Atlantique ou 9 portions de yogourt enrichi de vitamine D pour qu’un adulte moyen rencontre l’apport nutritionnel recommandée (ARN) en vitamine D de 600 UI par jour. Les aliments ne sont donc pas notre unique source de vitamine D.

C’est le soleil qui par l'action de ses rayons UVB à la surface de la peau stimule la production de la vitamine D. C'est à ce mécanisme que l'on doit le surnom de la vitamine D: la vitamine soleil. Toutefois, de novembre à février au-delà de la 37° latitude Nord, peu de rayons UVB atteignent la surface de la Terre. La peau produit donc très peu de vitamine D. 

Devrais-je prendre un supplément de vitamine D?

Pour certains groupes de la population, la supplémentation en vitamine D est recommandée à l’année longue. C’est le cas des nourrissons allaités, des personnes de 50 ans et plus (600 UI/jr), des personnes de 70 ans et plus (800 UI/jr) et des personnes aux prises avec une condition qui diminue l’absorption de cette vitamine ou qui limite la consommation des aliments qui en contiennent.

Pour les autres, aucune recommandation officielle n’est émise. Il peut toutefois être rassurant de prendre un supplément durant la période hivernale. 

N'hésitez pas à demander à votre nutritionniste d'évaluer votre apport alimentaire en vitamine D!

Montréal et les environs 514-990-7128
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple