Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Le régime MIND est associé de plus en plus à des bienfaits concernant les risques de maladie d'Alzheimer et de déclin cognitif Prenez rendez-vous


Imprimer cette page
Retour aux chroniques

Le régime MIND est associé de plus en plus à des bienfaits concernant les risques de maladie d'Alzheimer et de déclin cognitif

Marlène Bouillon, Ph.D. par Marlène Bouillon, Ph.D., Nutritionniste-Diététiste et docteure en physiologie/endocrinologie

Le régime MIND est associé de plus en plus à des bienfaits concernant les risques de maladie d'Alzheimer et de déclin cognitif

Le « régime » MIND (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay), a été élaboré par des chercheurs de l’Université Rush au Colorado, notamment Martha Clare Morris, une épidémiologiste en nutrition. Ce modèle d'alimentation est un amalgame de l'approche DASH et de l'alimentation de type méditerranéen. Il a fait l’objet de nombreuses études relativement à la santé du cerveau, notamment son effet préventif en ce qui concerne la maladie d’Alzheimer, mais il requiert une adhésion stricte pour en retirer le maximum de bienfaits.

L’équipe de chercheurs a suivi durant 4,5 ans une cohorte de 923 individus âgés de 58 à 98 ans. Selon leurs résultats publiés en 2015, les individus qui ont respecté rigoureusement le régime MIND avaient un déclin cognitif à progression plus lente et un cerveau équivalent à une personne plus jeune de 7,5 ans! Plus précisément, lorsque respecté rigoureusement, on observait une réduction de 53 % du risque de maladie d’Alzheimer, et beauté de la chose, la diminution était tout de même de 35 % avec une adhésion modérée à cette diète. Ceci est encore plus porteur d'espoir, quand on considère que selon les projections de 2031, au Canada, ce sont plus de 750 000 individus, particulièrement des femmes, qui auront à vivre avec la maladie d’Alzheimer ou une autre forme de maladie neurodégénérative associée !

Ces derniers jours, on a vu circuler dans toutes les plateformes de nouvelles relatives à la santé des précisions concernant les bienfaits potentiels de MIND en raison d'un article publié dans Journal of Alzheimer's Disease : il serait associé avec une meilleure résilience cognitive (fonctions cognitives supérieures à ce à quoi on pourrait s'attendre en dépit de la présence de marqueurs neuropathologiques) chez les personnes âgées qui l'adoptent. Et ce, même si les plaques et les enchevêtrements, des caractéristiques de la maladie d'Alzheimer, ont commencé à s'accumuler dans le cerveau.

Si le tout vous interpelle, vous voulez sans doute en découvrir dès maintenant les grandes lignes!

La mise en application de ce modèle d'alimentation repose sur dont 10 recommandations liées à ce que l'on doit intégrer et cinq (5) à ce qu'il est préférable de limiter:

     - légumes feuilles (épinard, roquette, chou de Bruxelles, chou frisé, etc.): minimum six fois par semaine;
     - autres légumes: un autre légume chaque jour; 
     - noix: au moins cinq fois par semaine, à la collation; 
     - baies (bleuets, fraises, etc.): au moins deux fois par semaine; 
     - légumineuses: tous les deux jours; 
     - grains entiers: trois portions par jour;
     - poisson: au moins une fois par semaine; 
     - volaille:  au moins deux fois par semaine ;
     - huile d’olive: tous les jours; 
     - vin: maximum 1 verre par jour, 5 fois par semaine. 

     - viandes rouges: maximum quatre fois par semaine; 
     - beurre et margarine: moins de 14 g (1 c. à table) par jour; 
     - fromages gras: moins d’une fois par semaine; 
     - pâtisseries et sucreries: moins de cinq fois par semaine; 
     - aliments frits et restauration-rapide: moins d'une fois par semaine.


Et comme si cela n'était pas déjà assez pour vous convaincre des bienfaits, en plus de sa simplicité et de sa faisabilité, le régime MIND serait également associé à un retard de l'apparition de la maladie de Parkinson (environ 17 ans pour les femmes et huit ans pour les hommes) selon une étude canadienne publiée en janvier 2021 dans la revue Movement Disorders.

En résumé, plus nos habitudes alimentaires se modèlent hâtivement sur les fondements du régime MIND, meilleure sont nos chances de prévenir la démence de type Alzheimer et le déclin cognitif. Évidemment, l'adhésion aux autres recommandations pour de saines habitudes de vie vont de pair... Rencontrez l'un.e de nos nutrititionnistes afin de vous aider à adopter de saines habitudes alimentaires pour une meilleure santé cognitive ! 



Références

Lourida I, Soni M, Thompson-Coon J, et al. Mediterranean diet, cognitive function, and dementia: a systematic review. Epidemiology 2013;24(4):479-489.

Morris MC, Tangney CC , Wang Y, et al. MIND diet associated with reduced incidence of Alzheimer's disease. Alzheimers Dement 2015;11(9):1007-1014.

Dhana K, James BD, Agarwal P. Barnes et al. MIND Diet, Common Brain Pathologies, and Cognition in Community-Dwelling Older Adults. J Alzheimers Dis 2021;83(2):683-692.

Un nouveau régime MIND peut protéger de manière significative contre la maladie d'Alzheimer

MIND Diet: Best Foods to Eat to Keep Your Brain Young

Partout au Québec 514-990-7128 418-317-1288
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple