Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

Notre conseillère scientifique vous présente la mûre en 5 atouts

Marlène Bouillon, Ph.D. par Marlène Bouillon, Ph.D., Nutritionniste et docteure en physiologie/endocrinologie

Notre conseillère scientifique vous présente la mûre en 5 atouts Imprimer cette page

 

La mûre a fait son apparition, à l'état sauvage, à la préhistoire. En effet, on croit que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs s'en seraient régalés! Il existe plus de 100 espèces de mûres.

Petite anecdote : la mûre est le fruit comestible du mûrier, un arbre du genre Morus retrouvé en Europe, en Asie et aux États-Unis, et connu pour ses feuilles qui servent de nourriture pour le ver à soie (le mûrier blanc). La petite baie charnue dont on se régale habituellement est le fruit de la ronce commune du genre Rubus (Asie Mineure), soit un buisson épineux, proche cousin du framboisier. D'ailleurs, l'hybride de ces deux baies, le fruit du travail de James Harvay Logan, est la mûre de Logan. Les adeptes de la phytothérapie prêtent aux feuilles séchées en tisane des vertus pour soulager les inflammations de la sphère ORL et pour les diarrhées, mais il n'existe pas de preuves scientifiques pour le valider.

5 ATOUTs de LA mûre :

  1. POUR 125 ML, FRAÎCHES: Excellente source de manganèse; une bonne source de fibres, de vitamine K; une source de vitamines C et E, de folate, de magnésium, de fer et de cuivre. La mûre a un potentiel antioxydant en raison des ellagitannins et flavonoïdes (ex:anthocyanines). Attention, les mûres surgelées contiennent 20 % moins de vitamine C, mais la congélation n'affecte heureusement pas les antioxydants.
  2. Les anthocyanidines des extraits de mûres contribueraient à la lutte aux effets néfastes des radicaux libres sur les cellules intestinales, en plus de diminuer les taux de marqueurs de l'inflammation dans le sang. Dans le même ordre d'idée, les anthocyanes pourraient contribuer à la prévention du déclin cognitif en neutralisant l'action oxydante des radicaux libres au cerveau, cette action pouvant se traduire par une perte de neurones. 
  3. Selon un palmarès établi à partir de 1000 aliments fortement consommés en Amérique, la mûre remporte la palme de l'activité antioxydante par portion après le bleuet! D'ailleurs, les extraits de mûre permettraient de bloquer l'oxydation du cholestérol-LDL, un facteur de risque de maladies cardiovasculaires. De plus, in vitro, des extraits sous forme de poudre ou de purée ont permis de protéger des lignées de kétatinocytes, des cellules de la peau, contre les dommages oxydatifs occasionnés par les rayons UV.
  4. L’acide éllagique et la delphinidine (anthocyanidine responsable de la couleur violacée), deux polyphénols présents simultanément, ce qui est exclusif à la mûre, pourraient bloquer l'angiogenèse, c'est-à-dire la formation d'un réseau de nouveaux vaisseaux sanguins à l'intérieur des tumeurs. Celles-ci sont ainsi privées de leur précieuse nourriture.
  5. Des études récentes ont permis de mettre en évidence que les extraits de mûres inhiberaient la croissance et le potentiel invasif de lignées de cellules cancéreuses du sein, du côlon, de poumon et de la bouche.

Quelques idées de recettes dénichées par nos nutritionnistes-diététistes:

Crumble aux mûres
Salade de fraises, framboises et mûres au sirop de miel et thym
Tarte aux fruits des bois
Yogourt glacé aux mûres et aux bleuets
Salade d'épinards et de mûres

Sachez que la mûre est un substitut parfait de la framboise!


Sources:
Superaliments MÉMOIRE

Béliveau R. Chronique prévention. Les mûres: des petits fruits qui gagnent à être mieux connus. (consulté le 23 juil 2013) http://www.richardbeliveau.org/images/chroniques/R2009-08-10-AOU-031--CompressedSecured.pdf

Dai J, Patel JD, Mumper RJ. Characterization of blackberry extract and its antiproliferative and anti-inflammatory properties. J Med Food 2007; 10:258-265.

Ferme St-Laurent. Infos et recettes (consulté le 23 juil 2013)
http://framboises.be/recettes

Halvorsen BL, Carlsen MH, Phillips KM, Bøhn SK, Holte K, et al. Content of redox-active compounds (i.e., antioxidants) in foods consumed in the United States. Am J Clin Nutr 2006; 84:95-135.

Heinonen IM, Meyer AS, Frankel AN. Antioxidant activity of berry phenolics on human low-density lipoprotein and liposome oxidation. J Agric Food Chem 1998; 46:4107-4112.

Kausar H, Jeyabalan J, Aqil F, Chabba D, Sidana J, Singh IP, Gupta RC. Berry anthocyanidins synergistically suppress growth and invasive potential of human non-small-cell lung cancer cells. Cancer Lett 2012; 325(1):54-62.

Labrecque L, Lamy S, Chapus A, Mihoubi S, Durocher Y, et al. Combined inhibition of PDGF and VEGF receptors by ellagic acid, a dietary-derived phenolic compound. Carcinogenesis 2005; 26:821-826.

Lamy S, Blanchette M, Michaud-Levesque J, Lafleur R, Durocher Y, et al. Delphinidin, a dietary anthocyanidin, inhibits vascular endothelial growth factor receptor-2 phosphorylation. Carcinogenesis 2006; 27:989-996.

Murapa P, Dai J, Chung M, Mumper RJ, D'Orazio J. Anthocyanin-rich fractions of blackberry extracts reduce UV-induced free radicals and oxidative damage in keratinocytes. Phytother Res. 2012; 26(1):106-112.

Passeportsanté. Framboises et mûres (consulté le 16 juil 2013)
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=framboise_mure_nu

Reinhard T. Super aliments : les meilleurs aliments santé sur la planète. Broquet, Canada. 2012.

Wikipedia. Mûre (consulté le 23 juil 2013) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mûre

Montréal et les environs 514-990-7128
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple