Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

Mise au point sur le soya et le Synthroid

Mise au point sur le soya et le Synthroid Imprimer cette page

Nous retrouvons de plus en plus de sites internet mentionnant une interaction entre la boisson de soya et la prise de Synthroid, médicament utilisé dans le traitement de l’hypothyroïdie. Mais qu’en est-il vraiment?

L’hypothyroïdie est le fruit d’une dysfonction de la glande thyroïde, qui fait en sorte qu’il y a une insuffisance d’hormones produites par cette glande dans le corps. Cette diminution de la production d’hormones peut être régulée à l’aide du médicament cité ci-haut. Par contre, il y a certaines interactions alimentaires avec ce médicament, dont celle avec le soya, auxquelles il faut s’attarder pour maximiser l’effet du médicament.

Deux explications pourraient justifier ce phénomène entre l’absorption du Synthroid et la prise de boisson de soya.

 La première : le Synthroid chélaterait les minéraux, c’est-à-dire qu’il se crée une nouvelle combinaison de molécules entre le Synthroid et les minéraux contenus dans l’aliment. Ceci pourrait diminuer l’absorption du Synthroid. Le soya, qui contient du calcium et du magnésium serait donc plus à risque de diminuer l’absorption du Synthroid. Par contre, lorsque la prise du soya est espacée de 2 heures avec celle du Synthroid, il n’y a pas d’évidence d’interactions entre ces deux composés.

La seconde explication viendrait du fait que le soya altérerait la fonction de la glande thyroïde, c’est-à-dire qu’il serait goitrogène. Le soya empêcherait en fait l’absorption de l’iode, élément qui entre dans la composition des hormones thyroïdiennes. Par contre, ces effets seraient très rares et apparaissent seulement s’il y a pathologie sous-jacente. Il n’y aurait d’ailleurs pas d’effet entre le soya et la fonction thyroïdienne chez les hommes et chez les femmes ménopausées. Les suppléments d’isoflavones, quant à eux, ne semblent pas affecter l’effet du Synthroid.

Bref, le point le plus important à retenir est que vous devez espacer la prise du Synthroid et de la boisson de soya de 2 heures. Il est aussi important de toujours se rappeler qu’un régime équilibré inclut de la variété et non de l’abus de quelconque aliment, le soya n’y fait pas exception!

Enfin, n’oubliez pas que l’aide d’une nutritionniste peut être un atout en présence d’hypothyroïdie. 

  

Références

Bell DS, Ovalle F. Use of soy protein supplement and resultant need for increased dose of levothyroxine. Endocr Pract 2001;7(3):193-194.

Jabbar MA, Larrea J, Shaw RA. Abnormal thyroid function tests in infants with congenital hypothyroidism: the influence of soy-based formula. J Am Coll Nutr 1997;16(3):280-2.

Dillingham BL, McVeigh BL, Lampe JW, Duncan AM. Soy protein isolates of varied isoflavone content do not influence serum thyroid hormones in healthy young men. Thyroid 2007;17(2):131-7

http://www.passeportsante.net/fr/maux/problemes/fiche.aspx?doc=hypothyroidie_pm

http://www.extenso.org/article/le-soya-et-l-hypothyroidie/

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple