Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

Le pouvoir de rassembler des aliments

Sophie Lavallée Prairie Nutritionniste-Diététiste par Sophie Lavallée Prairie, Nutritionniste-Diététiste

Le pouvoir de rassembler des aliments Imprimer cette page

Le repas familial devient une denrée rare chez les Québécois. Les journées au travail s’allongent et le temps passé avec les enfants diminue. Près du tiers des Canadiens avouent avoir de la difficulté à trouver du temps pour manger en compagnie de leur famille ou de leurs amis (sondage Ipsos). Certes, il n’est pas facile de trouver l’énergie et l’inspiration pour remettre cette activité à l’honneur, mais le jeu en vaut la chandelle !

 

Pourquoi prendre le temps de se réunir pour partager un repas ?

Une récente étude canadienne a démontré que les repas partagés en famille avaient une incidence positive sur la santé des enfants et des adolescents.

En effet, chez les enfants qui avaient 6 ans au début de l’étude, les chercheurs ont observé une meilleure forme physique à l’âge de 10 ans et une consommation moindre de boissons gazeuses. De plus, ils présentaient moins de comportements agressifs (de façon proactive et réactive), antisociaux et oppositionnels.

Selon l’une des chercheuses, la présence des parents favorise les interactions sociales et permet aux jeunes d’aborder certaines problématiques rencontrées durant la journée.

Sur le plan nutritionnel, les repas en famille contribuent à modeler les habitudes alimentaires des enfants. Ils élargissent leur goût et parviennent à déceler les signaux de satiété plus facilement en mangeant lentement et en dégustant le repas.

 

Comment s’y prendre ?

Le manque de temps est souvent à la base des repas pris sur le pouce. Il faut faire preuve de créativité et d’ingéniosité pour équilibrer son horaire et arriver à intégrer des repas sains quotidiennement. Par exemple :

  • Interdisez les téléphones et autres gadgets électroniques des repas, les courriels peuvent bien attendre 30 minutes. Posez des questions à développement pour engager les conversations. Par exemple, au lieu de « As-tu passé une bonne journée ? », demandez plutôt « Raconte-moi quelque chose d’intéressant qui est arrivé aujourd’hui ».
  • Préparez les repas en famille. Planifiez 1-2 h le weekend pour sortir des idées de repas qui sauront plaire à tout un chacun ! Invitez les enfants à mettre la table.
  • Servez les repas au centre de la table. Cette pratique favorise l’échange le partage et permet aux individus de se servir selon leur appétit.
  • Questionnez-vous sur le goût et l’expérience gustative du repas.

o    Est-ce meilleur que la dernière fois que vous avez fait cette recette ?

o    Manque-t-il d’assaisonnement ?

 

Avec l’aide de nos nutritionnistes, vous apprendrez à jongler votre horaire afin d’être 100 % présent lors des repas en famille. Elle vous enseignera comment faire une planification efficace et vous aidera à créer des moments mémorables autour d’un bon repas.

 

Référence
Harbec MJ, Pagani J. Associations between early family meal environment quality and later well-being in school age children. J Development & Behav Ped 2017; doi: 10.1097/DBP.0000000000000520.

Montréal et les environs 514-990-7128
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple