Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

Les nutritionnistes et leurs opinions sur le Guide alimentaire canadien 2019

Les nutritionnistes et leurs opinions sur le Guide alimentaire canadien 2019 Imprimer cette page

Le Guide alimentaire canadien (GAC) répond-il aux besoins des Canadiens ?

Cliquez ici pour le télécharger:
https://www.canada.ca/content/dam/hc-sc/documents/services/canada-food-guide/resources/stakeholder-toolkit/canada-food-guide-presentation-fra.pdf?fbclid=IwAR1TNjjtQyiBcJKQVNwah2W1KJDkTaZR2V6Ls9IIBI63OeuqRW9GBdbNVzg


Santé Canada a dévoilé le 22 janvier 2019 la nouvelle version du Guide alimentaire canadien. La précédente version remontait à 2007, mais on publiait des règles pour orienter le grand public déjà en 1942.

Les diététistes-nutritionnistes, les seuls professionnels de la nutrition humaine, sont bien placés pour apporter leurs commentaires. D’ailleurs, à la fin de cet article, nous avons mis les hyperliens de diététistes-nutritionnistes qui ont commenté cette nouvelle mouture.

Ce guide se démarque des autres versions, car il a été conçu en se basant uniquement sur la science, aucune influence en provenance de l’industrie agroalimentaire. 

L’accent a été mis sur la qualité nutritionnelle des aliments plutôt que la quantité. Ainsi, on encourage la consommation d’aliments peu ou pas transformés, notamment d’origine végétale, comme les légumes, les fruits, les légumineuses, les noix, les graines et les aliments à grains entiers.

Êtes-vous préoccupés par la présence moins importante du groupe Lait et substituts ?
Il est vrai qu’il est moins présent visuellement, mais ces aliments n’ont pas été éliminés contrairement à un certain article... On a fusionné les anciens groupes Viandes et substituts et Lait et substituts pour donner naissance à la catégorie aliments protéinés. Pour comprendre pourquoi le lait était si présent dans l’ancien guide, il faut remettre les choses en contexte. Depuis les 12 dernières années, l’offre des aliments riches en calcium s’est beaucoup bonifiée (ex. : boissons végétales enrichies de calcium et de vitamine D). Prenez le temps de lire cet article de blogue rédigé par les nutritionnistes des cliniques de M Nutrition.
http://www.mnutrition.ca/lait-est-il-essentiel-sante

Aimez-vous le visuel et le concept de l’assiette ?
Ce nouveau visuel d’assiette est simple et appétissant, mais sachez que les diététistes-nutritionnistes recommandent depuis fort longtemps une assiette ayant lesdites proportions : moitié de l’assiette en légumes et fruits, le quart d’aliments protéinés et l’autre quart d’aliments à grains entiers. De même, ceci confirme le discours antérieur de consommer de 5 à 10 portions de légumes et fruits ainsi que 2-3 portions de viandes et substituts chaque jour.

Avec cette assiette santé, il va de soi que les portions se calculent par défaut. De même, l’écoute des signaux de faim et de rassasiement demeure une priorité, car les besoins à divers âges sont différents.

Préférez-vous la qualité ou la quantité alimentaire ?
Dans ce nouveau guide, l’accent a été mis sur les proportions plutôt que les portions. En fait, c’est le premier guide qui ne contient pas de portions ni de groupes alimentaires. On parle désormais de trois catégories en proportions précises.

Le rôle d’un ou d’une diététiste-nutritionniste est justement de vous guider et de vous accompagner dans une démarche d’amélioration de vos habitudes alimentaires. D’ailleurs, en présence de certains motifs de consultation (diabète, problèmes intestinaux, allergies alimentaires, enfants en sous-poids, obésité ou embonpoint, etc.), les interventions viseront à individualiser les recommandations. Par exemple, une pomme de terre est considérée comme un légume-féculent chez un diabétique, tandis que dans cette assiette, la pomme de terre se retrouve dans la section des légumes. D’où l’importance de se souvenir que le guide alimentaire canadien (GAC) est destiné à une population sédentaire et en santé.

Découvrez ce que notre conseillère scientifique, Marlène Bouillon, nutritionniste et détentrice d’un doctorat, en pense :

Je la trouve bien cette nouvelle mouture, car on encourage la variété, le respect des préférences individuelles et on classe adéquatement les aliments. La pomme de terre est un féculent comme certains autres légumes pour les personnes diabétiques, mais personne ne devrait remplir la moitié de son assiette avec un seul légume, de toute façon!

Il encourage à cuisiner à partir de la base et à prendre du temps autour de la table en famille, très bien aussi. Sans compter qu’on inclut la diversité culturelle dans les choix alimentaires...

J’adore la suggestion que les grains soient désormais en tout temps entiers et non 50 % du temps. Un impératif pour la santé intestinale et, par ricochet, du microbiote.

J’avais mentionné le 5 janvier que pour les personnes âgées, les sources de protéines incluant les produits laitiers sont précieuses et souvent très appréciées, donc à ne pas négliger. C’est l’article de LaPresse qui a induit tout le monde en erreur avec son tristement gros titre sensationnaliste.

Parler de proportions au lieu de portions est nettement plus visuel et comme il faut respecter nos signaux en tout temps, cela ne change rien sur le moment où on doit s’arrêter de manger.

L’eau est indispensable et un bon choix, et cela, dès le plus jeune âge. L’alcool avec modération est aussi un message important, car on sous-estime son impact sur la santé métabolique, hépatique, mentale.

Pour ceux qui disent qu’il en coûtera plus cher, il faut avouer que les oeufs et légumineuses ne sont pas hors de prix. En ce qui concerne les autres aliments protéinés, à un quart de l’assiette, on peut y arriver en surveillant les circulaires. Légumes et fruits surgelés hors saison demeurent de bons choix, tant pour le prix que pour l’aspect nutritif.

En résumé, on innove certes pour ici, mais il ressemble beaucoup au guide du Brésil 2015 et à l’assiette de Harvard publiée en 2014... Il faut maintenant prendre le temps de se l’approprier, ce qui implique de le lire au complet.

– Marlène Bouillon
https://www.facebook.com/nutrpascompliquee/


NOUS VOUS PARTAGEONS D’AUTRES OPINIONS EN PROVENANCE DE NOS COLLÈGUES NUTRITIONNISTES :



Cynthia Marcotte
https://www.youtube.com/watch?v=bVY2OeW5q5w

Le nouveau Guide alimentaire canadien dans l’œil d’une nutritionniste | Région zéro 8
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/region-zero-8/segments/entrevue/103079/guide-alimentaire-canadien-nutritionniste-sylvie-laflamme

Dévoilement du nouveau guide alimentaire — entrevue avec Marise Charron de Nutrisimple

https://www.tvanouvelles.ca/videos/5992349807001?fbclid=IwAR3gaU0XBjkANCrks4DDGlKW986By8jP7SsOQ7DQr-h7CpPWUpV-SEn0cnY

Bernard Lavallée
https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/guide-alimentaire-2019-sante-canada-en-route-vers-le-futur-2/

Hubert Cormier
https://www.hubertcormier.com/new-blog/2019/1/22/tout-sur-le-nouveau-guide-alimentaire-canadien-lavis-dun-nutritionniste

Isabelle Huot
https://www.journaldemontreal.com/jm/isabelle-huot

Sandra Griffin
https://www.facebook.com/mamanmangebien/videos/1272547176203556/?t=14

Marjolaine Cadieux Les pieds dans le plats
http://lespiedsdanslesplats.ca/le-nouveau-guide-alimentaire-canadien-un-makeover-reussi/?fbclid=IwAR2S5JT4AwT6XPJfSZkkjeYLwrbIb3w_kMTOKEQZZV9l7g2tx8GBkjB9sm8

Karine Gravel et Annie Ferland (Science & Fourchette)
http://www.karinegravel.com/blogue/cinq-faits-concernant-le-nouveau-guide-alimentaire-canadien

Catherine Lepage
https://www.facebook.com/nutritionnisteactive/posts/1991874897773232

Julie Desgroseilliers
https://www.facebook.com/juliedesgroseilliersdtp/posts/2189586801280734

Louise-Lambert Lagacé et Catherine Lefebvre
https://www.facebook.com/tj18h/videos/308353649815404/

Articles dans LaPresse avec la nutritionniste Catherine Lefebvre :
https://www.lapresse.ca/actualites/sante/201901/04/01-5209908-les-produits-laitiers-largement-ecartes-du-nouveau-guide-alimentaire.php

http://plus.lapresse.ca/screens/ee1de26a-6f30-4a66-b664-1a9cfdd60b7c__7C___0.html?utm_medium=Twitter&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen

Bernard Lavallée à Radio-Canada
https://www.facebook.com/radiocanada.info/videos/283637088973898/?t=24

Bernard Lavallée à Dutrizac de 6 à 9
https://omny.fm/shows/dutrizac-de-6-a-9/le-nouveau-guide-alimentaire-canadien?fbclid=IwAR3xfoKD_Nu4k-ukjiAU7gdWDIxgqAo6xAyRlcQMIm_dSEk8JaTagsaN5Eg

Simone Lemieux à ICI Québec
https://www.facebook.com/iciquebec/videos/316504128988725/?t=211


Selon l’OPDQ (Ordre professionnel des diététistes du Québec)
Le Guide alimentaire canadien est une occasion exceptionnelle pour réfléchir et poser les gestes en matière de saine alimentation.

Le lancement du nouveau Guide alimentaire canadien s’est tenu en sol québécois, à Montréal, en présence de la ministre de la Santé, l’honorable Ginette C. Petitpas Taylor.

Mme Paule Bernier, présidente de l’OPDQ, y a participé activement en tant que maître de cérémonie et en prenant la parole au nom de l’Ordre.

Lire le communiqué de presse :
https://opdq.org/wp-content/uploads/2019/01/Communique-de-presse-OPDQ-nouveau-guide-alimentaire-canadien.pdf?fbclid=IwAR0YJHfiWJuq8yi7jUnia6heddhbtRxWhp11PG1mFmjpf9vLtwN1z0yoq4s



IMPORTANT : Ne vous fiez pas uniquement au Guide alimentaire canadien pour traiter une condition médicale particulière nécessitant un ajustement au niveau alimentaire. Consultez votre médecin et un(e) nutritionniste pour un plan de traitement nutritionnel individualisé.

Crédit photo : Santé Canada

Rédigé par Marise Charron et Elisabeth Cerqueira
Diététistes-nutritionnistes (Dt.P.) et cofondatrices de NutriSimple
Révisé par Marlène Bouillon, Dt.P. Ph.D.



Montréal et les environs 514-990-7128
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple