Logo NutriSimple Votre Nutrionniste Partenaire Santé
Retour aux chroniques

Notre nutritionniste-diététiste vous parle de maladies du foie

Notre nutritionniste-diététiste vous parle de maladies du foie Imprimer cette page

Notre nutritionniste-diététiste vous parle de maladies du foie

La vitamine E jouerait-elle un rôle dans le traitement des maladies du foie associées à l'obésité et au diabète? C'est du moins l'hypothèse de l'équipe de Danny Mayor de l’École de médecine du Case Western Reserve University à Cleveland (Ohio).

Les résultats d'une étude expérimentale menée par des chercheurs du Cleveland Clinic Foundation et de l'université Cornell présentés le 24 avril dernier dans le cadre de la Réunion annuelle de l'American Society for Biochemistry and Molecular Biology à Boston révèlent que chez la souris, la vitamine E peut prévenir une accumulation de graisses dans le foie, accumulation liée à l'obésité.

Des études sur l’homme ont déjà montré que la vitamine E peut améliorer certains symptômes de la stéato-hépatite non alcoolique (SHNA), une pathologie qui peut évoluer vers la cirrhose et le cancer, suggérant un lien entre la vitamine E et la SHNA. On ignore toutefois le mécanisme exact. Pour mieux comprendre, l'équipe de Danny Mayor a utilisé un modèle de souris avec une déficience en une protéine liée à la vitamine E. Le niveau de stress oxydatif et l'inflammation ont augmenté. De plus, il y a une accumulation de dépôts de graisses dans le foie et des signes d’atteinte hépatique. Le fait d'administrer un supplément de vitamine E à ces souris a permis de prévenir de nombreux symptômes reliés à la SHNA, confirmant l'implication de la vitamine E. 

Il n’y a pas actuellement de traitement curatif efficace pour la SHNA, ce qui en fait l’une des principales causes de greffe du foie. Les personnes obèses, souffrant d'hypertension, de dyslipidémie et de diabète de type 2 ont un risque élevé de souffrir de SHNA. Une intervention nutritionnelle combinant des apports modérés en glucides et l'augmentation de l'apport en vitamine E pour atteindre l'apport nutritionnel recommandé pourrait donc profiter à ces personnes à risque.

Au Canada, l'apport nutritionnel recommandé en vitamine E est de 15 mg par jour pour un adulte. Les meilleures sources de vitamine E sont les huiles (canola, tournesol, maïs et soya) et les légumes verts feuillus, surtout les épinards. Les graines de tournesol, les noix (surtout amandes), le germe de blé et les avocats sont de bonnes sources. 

Montréal et les environs 514-990-7128
Sans Frais 1-877-427-6664

Changez votre vie en un seul clic!

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons afin de fixer un rendez-vous au moment qui vous convient le mieux.


Logo Spinner NutriSimple